L’internet est un espace de marginalisation douce. Nos efforts ont pour objet d’équiper des personnes à s’affranchir de la société virtuelle par leurs goûts personnels. Pour cela, nous mettons en place des salles et donnons des cours informatiques au plus près de nos stagiaires.

Pour le travailleur social

Le bénévolat de la fracture numérique fait ce que le travailleur social n’a pas le temps ou l’expertise de faire. En même temps, avec la mise en place des salles mêmes, il est possible de faire coïncider les besoins des stagiaires et les outils disponibles.

Pour le ou la bénéficiaire

Quelque soit votre niveau d’internet et d’informatique, nous sommes là pour vous accompagner. Le monde virtuel est à votre portée.

Nous proposons des permenances toujours à la même heure un jour de la semaine pour être là. Nous demandons que les salles informatiques d’accompagnement soit dédié aux utilisateurs voulant être accompagnés. C’est pour cela que nous nous en limitons à une heure par semaine.

Nous pouvons vous aider quelque soit votre niveau.

Pour le ou la bénévole

En tant que bénévole, vous pouvez apporter du sens pour des personnes qui ont une certaine distance avec le monde virtuel. Quelque soit leur niveau, nous essayons de les accompagner.

Le fait de centrer un rapport par rapport au fait du numérique permet de tisser aussi un rapport humain.

L’ensemble de la démarche est encadré. L’essentiel est de s’arranger pour que les permanences soient toujours assurées pour au moins une personne.

Nous avons aussi une activité d’équipement de salles.

Un point avec des travailleurs sociaux nous permet d’avoir des repères dans nos démarches.